Recensement biométrique des Etudiants : affluence des étudiants à l’INRAP

image d'archive
image d’archive

L’enrôlement biométrique des étudiants a commencé le 04 novembre 2016 à Conakry. Depuis l’annonce de cette nouvelle, les étudiants qui n’ont pas leurs diplômes se précipitent au département de l’Institut National de Recherche et d’Action Pédagogique pour récupérer leurs diplômes de BAC.

Munis de leurs attestations et relevés de notes, ils sont nombreux à se présenter ce jeudi 17 novembre dans la cour de l’INRAP. Certains étudiants rédigent des lettres de demande de retrait de diplômes, d’autres sont en rang à l’attente de recevoir leur diplômes.

De l’autre coté, un groupe d’étudiants s’alignent pour le dépôt de leurs attestations pour la légalisation. Tout près de ce groupe, d’autres étudiants tendent bien les oreilles pour écouter et entendre leurs noms pour être en possession des leurs qu’ils ont déposés bien avant leurs camarades.

Cette situation d’attente met certains étudiants en colère mais ils restent attentifs et gardent courage. « Moi je suis là depuis 06H du matin, mais il est 17H, jusqu’à présent je ne suis rentrée en possession de mon relevé légalisé. Je reste attentive et patiente jusqu’à ce que je reçoive le mien. C’est difficile quand même mais comme c’est une décision du ministre, on ne peut qu’obéir.» déclare une étudiante.

Loin de ceux-ci, les photocopieurs aussi s’activent pour la photocopie et la plastification. Ils profitent du moment juteux pour accroitre leurs revenus.

Morlaye Soumah un des photocopieurs témoigne : « c’est une bonne occasion pour nous de gagner un peu d’argent de plus, car il ya un grand nombre d’étudiants qui vont faire la photocopie avec nous. Et ça va nous permettre d’avoir beaucoup d’argent malgré que sa sera d’une courte durée. »

Ce mouvement s’est poursuivit jusqu’à 17H l’heure à la quelle les responsables ont pris congés des étudiants pour la journée suivante.

Publicités