TRANSPORT URBAIN A CONAKRY : Sotragui sur les pas de la Soguitrans

Les bus de la société de transport de Guinée (Sotragui) se font rares dans la circulation. Travailleurs et usagers s’inquiètent sur l’avenir de la société.

Deux bus sur cinq (2/5) continuent à transporter des personnes sur l’auto route Fidel Castro. Certains citoyens qui ont l’habitude d’emprunter ces véhicules ne les voient presque plus dans la circulation routière.

Le problème de véhicule a Conakry est un calvaire pour les citoyens n’ayant pas des moyens de déplacements personnel « au début quand ces bus ont été lancé dans la circulation, on souffrait moyen pour se rendre dans nos lieux de travail respectifs. Et on les attendait pour parfois se rendre à l’université. Mais ces derniers temps, on ne les voit même plus. C’est vraiment dommage si cette société suit les traces de la Soguitrans »

Récemment, dans un bus de ladite société, deux chauffeurs appartenant à la même société échangeaient sur leurs conditions de vie et sur l’avenir incertain de la Sotragui. L’un sur le volant évoque le retard de la paie des travailleurs.Le second à la porte de sortie parle des détournements dont fait face l’entreprise.

« On peut rester jusqu’au dixième jour du mois sans percevoir nos maigres salaires. Ils ont chasse les blancs qui géraient la société au départ, et les guinéens qui les ont remplaces ne font rien pour la survit de la société et ses travailleurs » se lamente t-il.

Et celui de la porte d’enchainer « L’ancien directeur de la sotragui a détourné des milliards des francs de la société a pris la fuite pour l’occident sans être poursuivit par une procédure judiciaire. Pourquoi ceux qui sont la ne vont pas faire c’est qu’ils veulent. »

Dans un parking a Matoto, plusieurs bus de ladite société sont stationnés. Ces véhicules ont des problème de panes techniques nous a confie une source trouvée sur les lieux.

Aboubacar siddy diallo

Publicités